J’ai pas envie

Je crois que c’est la pire phrase que j’ai jamais entendue.

Et je l’entends tous les jours.

“J’ai pas envie” d’arrêter l’avion

“J’ai pas envie” d’arrêter le shopping

“J’ai pas envie” de ne plus faire mes courses dans la grande distribution.

Nous vivons dans un monde où l’envie pilote nos actions, alors qu’au contraire les scientifiques nous demande d’être piloté par les chiffres , indépendamment du fait de savoir si oui ou non ça fait plaisir, ou envie.

Après tout, moi non plus j’ai pas envie.

“J’ai pas envie” d’un monde qui s’enfonce dans la violence; “j’ai pas envie” d’un monde dominé par les sécheresses et les pénuries alimentaires, “j’ai pas envie” d’un nouveau virus pire que le covid.

À chaque fois que vous dites “j’ai pas envie des efforts”, cela revient à dire “ça serait vraiment cool un monde où le standard est la maladie, la famine et la guerre”. Rien de moins.

Réveillez-vous, écoutez les scientifiques, et râlez, râlez, râlez.

Jusqu’à ce qu’un jour, il y aura grand débat gauche-droite où les candidats s’écharperont pour savoir qui baissera le plus les émissions.

C’est l’heure du choix.

Laisser un commentaire